Rechercher dans ce blog

Chargement...

samedi 31 mai 2014

#ChallengeAZ : A comme Astié

Facile ! pour commencer ce challenge, la première lettre est toute trouvée.
Astié, c’est mon patronyme. C’est celui de mon grand-père qui, en me donnant un petit arbre contenant 31 personnes, m’a transmis le virus de la généalogie.

Daniel Astié, 1934, coll. personnelle

Ce patronyme est une variante d’Astier (beaucoup plus courant). Deux hypothèses en expliquent l’origine :
1. Nom de personne d'origine germanique, Asthari (de ast = lance + hari = armée). Le patronyme est très fréquent dans l'Ardèche et la Drôme, ainsi qu'en Auvergne. Il a été popularisé par saint Astier, ermite en Périgord. Fils d’une famille romaine, né au VIe siècle à Puy-de-Pont, à l’embouchure de l’Isle et du Salembre, près de Neuvic sur l'Isle (actuelle Dordogne). La légende veut que, devenu ermite, il réalisa de nombreux miracles, donnant au lieu une certaine renommée. Après sa mort, son tombeau attirant la dévotion des fidèles, une abbaye s’installa. En 980, une église est bâtie. Les restes de saint Astier y sont transférés. La ville de Saint-Astier se développa autour du tombeau du saint.
2. Nom de personne latin Asterius, dérivé du grec aster, signifiant étoile.

Une partie de la famille en vacances à Saint-Astie[r] !
Années 1690, coll. personnelle

Le plus lointain ancêtre retrouvé est Antoine, marié à Conques en 1671. A noter : le prêtre rédacteur de l’acte orthographie le nom « Astier », mais notre ancêtre signe « A. Astie ». Dès la génération suivante on voit apparaître l’orthographe « Astié » dans certains actes, mais pendant quatre générations encore les rédacteurs des actes de baptêmes, mariages et décès l’orthographient tantôt avec un –r tantôt sans (l’orthographe varie parfois au cours d’un même acte). Lorsque la personne concernée signe (par exemple Augustin en 1805) c’est toujours sans -r. C’est à partir de Pierre Jean, né en 1821 que la forme « Astié » (sans -r) se fixe définitivement dans les actes.

 

11 commentaires:

  1. Très belle photo de ton grand père :) L'othographe des noms de familles est un sujet qui m'amuse toujours

    RépondreSupprimer
  2. Cela me rappelle le prof de français en seconde : d'Astier de la Vigerie. Il ne nous faisait lire que des romans à se pendre. Pas très gai le monsieur !

    Merci pour ce souvenir ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Je me suis penchée sur l'origine des noms de famille (challenge 2013 - Lettre V) et cela m'avait beaucoup amusée.
    Merci pour le partage

    RépondreSupprimer
  4. J'ai le même thème :), ce serait rigolo de tomber sur le même nom sur une lettre !!!

    RépondreSupprimer
  5. L'origine de son nom de famille est très importante ; et toi, préfères-tu l'ermite ou l'étoile ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon cœur d'historienne s'intéresse à l’ermite.
      Mon cœur de mégalo se prend pour une étoile !

      Supprimer
  6. J'ai des Astier dans mon arbre.
    J'ai hésité entre Astier et Assenat pour le challenge, du coup j'ai fait Assenat......

    RépondreSupprimer
  7. Le portrait est magnifique. J'ai très peu de photos de ma famille et je suis toujours admirative des magnifiques portraits noir et blanc que certains ont pu récolté.

    RépondreSupprimer
  8. Je suis toujours épaté par les magnifiques photos que possédent certains d'entre vous. Sûrement parce que je n'en ai quasiment aucune.

    RépondreSupprimer
  9. Bel article pour débuter ce challenge !

    RépondreSupprimer
  10. J'ai une petite branche de HATIER (variante HASTIER) originaire de Baracé (49) dans mon arbre. Merci pour l'étymologie du nom qui, je pense, est la même.

    RépondreSupprimer