« Un soir, sur un chemin familier qui m’est cher, en mettant mes pas dans les pas de ceux qui m’ont précédé sur cette terre, j’ai senti frissonner l’arbre du silence. […] Il n’y avait plus de vent, rien ne bougeait, tout était apaisé, et pourtant j’ai entendu comme un murmure. J’ai eu l’impression - la conviction ? - qu’il provenait de l’arbre dont nous sommes issus : celui de nos familles, dont les branches sont innombrables et dont les feuilles frissonnent au plus profond de nous. Autant de feuilles, autant de voix vers lesquelles il faut se pencher pour bien les entendre, leu accorder l’attention nécessaire à la perception d’un silence qui, en réalité, n’en est pas un et ne demande qu’à être écouté. Je sais aujourd’hui que ce murmure a le pouvoir de donner un sens à notre existence, de prolonger la vie de ceux auxquels nous devons la nôtre, car ils nous habitent intimement. »

- Christian Signol, Ils rêvaient des dimanches

  • #Généathème
  • #RDVAncestral

mardi 7 juin 2016

#ChallengeAZ : F comme Faut pas pousser mémé dans les orties


FAUT PAS POUSSER MÉMÉ DANS LES ORTIES

Signification

Il ne faut pas exagérer, abuser, dépasser les limites.
Il ne faut pas avoir un comportement asocial avec quelqu'un.


F © sophielambda.com

Origine

L'origine de l'expression de base "faut pas pousser" pour "il ne faut pas exagérer" semble tout aussi inconnue que sa période d'apparition.
L'ajout de la mémé est là pour en renforcer le sens. Son côté cocasse en rend l'utilisation plus fréquente que "faut pas pousser le bouchon trop loin" qui a exactement la même signification.


2 commentaires:

  1. Celle-là je l'ai toujours adorée !

    RépondreSupprimer
  2. J'avais l'impression que cette expression était utilisée par notre génération (années 50-60) mais pas celles de nos parents et grands-parents. On la disait avec un soupçon de moquerie que je n'ai jamais connu dans la génération précédente qui avait plus de retenue que nous. Il est vrai que même nous, on n'aurait jamais poussé mémé dans les orties! ;) mam'elix

    RépondreSupprimer