« Un soir, sur un chemin familier qui m’est cher, en mettant mes pas dans les pas de ceux qui m’ont précédé sur cette terre, j’ai senti frissonner l’arbre du silence. C’était après un orage, dans cette odeur de terre et de pierres mouillées qui réveille si bien en nous un écho oublié, venu du fond des âges. Il n’y avait plus de vent, rien ne bougeait, tout était apaisé, et pourtant j’ai entendu comme un murmure. J’ai eu l’impression – la conviction ? – qu’il provenait de l’arbre dont nous sommes issus : celui de nos familles, dont les branches sont innombrables et dont les feuilles frissonnent au plus profond de nous. Autant de feuilles, autant de voix vers lesquelles il faut se pencher pour bien les entendre, leur accorder l’attention nécessaire à la perception d’un silence qui, en réalité, n’en est pas un et ne demande qu’à être écouté. Je sais aujourd’hui que ce murmure a le pouvoir de donner un sens à notre existence, de prolonger la vie de ceux auxquels nous devons la nôtre, car ils nous habitent intimement. »

— Christian Signol, Ils rêvaient des dimanches

jeudi 12 décembre 2013

1570

1570 est la date de l'acte le plus ancien retrouvé à ce jour. Il s'agit de l'acte de naissance de Ryondel Jean, à Samoëns (collatéral de mon ascendance maternelle).

Acte de naissance de Ryondel Jean, 1570, coll. personnelle

Cet acte est en latin : il y est prénommé Johanes. Il est le fils de Louis, habitant le village de Vallon, et . . . Pernette ? (s'il y a des latinistes, je suis preneuse d'une traduction).
Il fait partie de la 13ème génération (la 12ème au-dessus de moi, ce qui n'est pas le record en terme de génération . . . ).

En 1570, Jean Ryondel est né :
  • A l'époque moderne, qui s'étend de la fin du Moyen-Age (1492, découverte de l'Amérique), à la Révolution française. C'est la naissance du capitalisme, de l'humanisme et de l'État-Nation. 
  • Sous le règne du roi Charles IX, roi de France de 1560 à 1574 (branche des Valois). Sous son règne, le royaume est déchiré par les guerres de religion, malgré tous les efforts déployés par sa mère Catherine de Médicis pour les empêcher. Il déboucha sur le massacre de la Saint-Barthélemy. 

  • La colonisation américaine se poursuit, après sa récente découverte par Christophe Colomb. Le protestantisme se développe, entraînant les guerres de religion.

  • La Renaissance, née en Italie, poursuit son développement.
  • En architecture, c'est l'époque de Palladio (villa Rotonda), Pierre Lescot (aile du Louvre) . . .
  • C'est aussi l'époque de Pierre de Ronsard (1524/1585), Montaigne (1533/1592), Cervantès (1547/1616), Shakespeare (1564/1615), Michel-Ange (1475/1564), Le Titien (1488/1576), Ambroise Paré (1509/1590) . . .

Est-ce que Jean a connu ou entendu parler de ces grands noms, ces grands événements ? Nous ne le saurons jamais.

A noter: Samoëns fait aujourd'hui partie du département français de la Haute-Savoie. Mais jusqu'en 1860 ce territoire dépendait de la Maison de Savoie, État indépendant depuis le XIème siècle. Le département de la Haute-Savoie est créé suite au traité de Turin (1860), le réunissant définitivement à la France.


2 commentaires:

  1. Je ne suis pas latiniste mais je lis aussi Pernette...en effet, pas évident! il va falloir que je continue mon stage de paléographie :-) La mère a le même nom que le père?

    RépondreSupprimer
  2. On trouve en effet de nombreux Ryondel/Ryondelle/Riondel... à Samoëns. Le manque de registre à cette date (sic) m'empêche de savoir quels étaient leur liens de parenté.

    RépondreSupprimer